Serres – Décapitée, Petite poucette ?

Petit texte philosophique à lire autour de l’UAA 2.1.2. Éthique et technique :

« Dans sa Légende dorée, Jacques de Voragine raconte qu’au siècle des persécutions édictées par l’empereur Domitien advint à Lutèce un miracle. L’armée romaine y arrête Denis, élu évêque par les premiers chrétiens de Paris. Incarcéré, puis torturé dans l’Île de la Cité, le voilà condamné à être décapité au sommet d’une butte qui se nommera Montmartre. 

Fainéante, la soldatesque renonce à monter si haut et exécute la victime à mi-chemin. La tête de l’évêque roule à terre. Horreur ! décollé, Denis se relève, ramasse sa tête et, la tenant dans ses mains, continue à grimper la pente. Miracle ! Terrifiée, la légion fuit. L’auteur ajoute de Denis fit une pause pour laver son chef à une source et qu’il poursuivit sa route jusqu’à l’actuelle Saint-Denis. Le voilà canonisé.

––––––

Petite Poucette ouvre son ordinateur. Si elle ne se souvient pas de cette légende, elle considère toutefois, devant elle et dans ses mains, sa tête elle-même, bien pleine en raison de la réserve énorme d’informations, mais aussi bien faite, puisque les moteurs de recherche y activent, à l’envi, textes et images, et que, mieux encore, dix logiciels peuvent y traiter d’innombrables données, plus vite qu’elle ne le pourrait. Elle tient là, hors d’elle, sa cognition jadis interne, comme saint Denis tint son chef hors du cou. Imagine-t-on Petite Poucette décapitée ? Miracle ? 

Récemment, nous devînmes tous des saint Denis, comme elle. De notre tête osseuse et neuronale, notre tête intelligente sortit. Entre nos mains, la boîte-ordinateur contient et fait fonctionner, en effet, ce que nous appelions jadis nos « facultés » : une mémoire, plus puissante mille fois que la nôtre ; une imagination garnie d’icônes par millions ; une raison aussi, puisque autant de logiciels peuvent résoudre cent problèmes que nous n’eussions pas résolus seuls. Notre tête est jetée devant nous, en cette boîte cognitive objectivée. 

Passé la décollation, que reste-t-il sur nos épaules ? L’intuition novatrice et vivace. Tombé dans la boîte, l’apprentissage nous laisse la joie incandescente d’inventer. Feu : sommes-nous condamnés à devenir intelligents ? » 

– Michel Serres (1930 – 2019), Petite Poucette, Le Pommier,Paris2012.

.

Connexion :