Vous devez vous inscrire ou vous connecter à cours avant de répondre à ce quiz
  1. Dégage l’idée principale du texte ci-dessous et les étapes de son argumentation.Points : 5

    Protagoras : – Car j’affirme moi, que la vérité est telle que je l’ai définie, que chacun de nous est la mesure de ce qui est et de ce qui n’est pas, mais qu’un homme diffère infiniment d’un autre précisément en ce que les choses sont et paraissent autres à celui-ci et à celui-là. Quant à la sagesse et à l’homme sage, je suis bien loin d’en nier l’existence ; mais par homme sage j’entends précisément celui qui changeant la face des objets, les fait apparaître et être bons, à celui à qui ils apparaissent et étaient mauvais. Et ne va pas de nouveau donner la chasse aux mots de cette définition ; je vais m’expliquer plus clairement pour te faire saisir ma pensée. Rappelle-toi, par exemple, ce qui a été dit précédemment, que les aliments paraissent et sont amers au malade et qu’ils sont et paraissent le contraire à l’homme bien portant. Ni l’un ni l’autre ne doit être représenté comme plus sage – cela n’est même pas possible – et il ne faut pas non plus soutenir que le malade est ignorant, parce qu’il est dans cette opinion, ni que l’homme bien portant est sage, parce qu’il est dans l’opinion contraire. Ce qu’il faut, c’est faire passer le malade à un autre état, meilleur que le sien.

    Platon, Théétète, 166d, Trad. E. Chambéry, Coll. GF, Flammarion, 1967.

  2. Explique : « chacun de nous est la mesure de ce qui est et de ce qui n’est pas » (lignes 2-3).Points : 4

    Ça signifie que chaque humain est la mesure de toute chose, que chacun·e de nous voit, sent, goûte… les choses différemment et leur attribue une valeur (une mesure) différente. Untel trouvera qu’il fait chaud quand un·e autre dira qu’il fait froid, ou que tel aliment a bon goût quand un·e autre déteste cet aliment. En gros, pour Protagoras, il n’y a pas de différence entre un jugement de valeur et une connaissance scientifique, les deux se confondent.

  3. Explique : « celui qui changeant la face des objets, les fait apparaître et être bons, à celui à qui ils apparaissent et étaient mauvais » (lignes 7-8)Points : 4

    Lis bien le texte, en analysant les liens entre les mots et avec le reste de l’extrait proposé ici.

  4. Si l’on dit « à chacun sa vérité », le mot vérité garde-t-il encore un sens ?Points : 5

    Explicite ton propre raisonnement sur cette question, en t’aidant du texte et de tout ce qui l’entoure.

  5. Dans l’extrait sonore ci-joint, Géraldine Mosna-Savoie cite un auteur qui a écrit « L’opinion est une croyance qui a conscience d’être insuffisante » : qui est-ce ?Points : 1

    Cet extrait est un épisode du Carnet de Philo, sur France Culture, réalisé pour la journée spéciale « Ce que le Covid fait à la science ». Retrouvez-le là : https://www.franceculture.fr/emissions/carnet-de-philo/la-chronique-philo-du-mercredi-07-octobre-2020

    Peut-on donner son opinion sur le covid (quand on n'est pas scientifique) ?
    Peut-on donner son opinion sur le covid (quand on n'est pas scientifique) ? tiré de Carnet de philo par Radio France. Date de sortie : 2020. Genre : Podcast.
  6. Dans l’extrait sonore ci-joint, que nous conseille Géraldine Mosna-Savoie vis-à-vis de nos opinions ?Points : 1

    Cet extrait est un épisode du Carnet de Philo, sur France Culture, réalisé pour la journée spéciale « Ce que le Covid fait à la science ». Retrouvez-le là : https://www.franceculture.fr/emissions/carnet-de-philo/la-chronique-philo-du-mercredi-07-octobre-2020

    Peut-on donner son opinion sur le covid (quand on n'est pas scientifique) ?
    Peut-on donner son opinion sur le covid (quand on n'est pas scientifique) ? tiré de Carnet de philo par Radio France. Date de sortie : 2020. Genre : Podcast.
Retour à : Logos ≠ doxa