Outils

Philosopher est un art. Et comme tous les artisans, les philosophes disposent d’outils particuliers qui leur permettent de travailler.

Les moins bons artisans utilisent les outils forgés par les autres, et c’est comme ça que les prof·e·s de philo se trimballent des boîtes à outils remplies des concepts que les philosophes ont forgés au fil de l’Histoire. 

Les grand·e·s philosophes sont celles et ceux qui forgent des concepts, qui se fabriquent leurs propres outils, sur-mesure, pour résoudre les problèmes auxquels il·le·s sont confronté·e·s. Les philosophes, ancrés dans leur époque, s’attachent à résoudre des problèmes qui se posent à ell·eux et autour d’ell·eux. Pas toujours facile à suivre quand on vit un autre siècle, un autre lieu, d’autres situations – mais les solutions proposées aux problèmes d’hier éclairent les problèmes d’aujourd’hui ! 

Nous ne sommes pas (encore) de grand·e·s philosophes, et nous allons commencer à apprendre à bricoler avec les concepts des autres. C’est pourquoi nous aurons à cœur de nous constituer notre propre boîte à outils à conserver toujours sur nous au cas où, notre « brindezingue« . 

Les philosophes qui ont forgé ces concepts ne l’ont pas fait dans le vide : ils avaient des problèmes à résoudre. En nous penchant sur leurs problèmes, on cernera mieux à quoi la philosophie s’attaque. On s’attardera donc parfois sur quelques éléments de « casuistique ».

Ces outils ne seraient rien sans leurs créateurs, qui ont eu des vies parfois palpitantes : leur biographie éclaire souvent leur pensée. C’est pourquoi il n’est pas inutile de constituer un petit trombinoscope, pour y voir plus clair. Présenté sous la forme d’une « petite histoire de la philosophie », vous pouvez déjà le retrouver ci-dessous. 

Petite histoire de la philosophie : 

Fait avec Padlet