Savoir

Les perceptions fournissent au jugement ses matériaux, que le jugement se rapporte au monde physique, à la politique ou à la biographie. Le contenu perceptif est la seule chose qui fasse la différence entre les jugements formulés. Contrôler le contenu perceptif afin de garantir au jugement ses données propres est la clé de la différence considérable qui sépare les jugements émis par le primitif sur des événements naturels de ceux d'un Newton ou d'un Einstein.

John Dewey, Art as experience, Chap. XIII, Critique et perception, Paris, Folio, 480